Au fil des générations…

 

Issu d’une famille de vignerons depuis 5 générations, dès son plus jeune âge, Raphaël Sallet s’est toujours passionné, aux côtés de son père Gérard, pour le travail de la vigne.

 

Jusqu’en 1966, Roger Sallet, le grand-père vinifiait et commercialisait son vin dans les « bouchons Lyonnais », mais il exploitait aussi des arbres fruitiers. Gérard, au décès prématuré de son père, a opté pour la vinification en cave coopérative afin de se consacrer à la culture des pommiers-poiriers et la vente directe des fruits.

 

Ce ne sera pas le choix de Raphaël, qui a vite l’ambition de produire son vin, suivre l’ensemble du processus : la culture des vignes, l’élaboration du vin, puis la vente de la bouteille. C’est en 1986, à 21 ans, qu’il crée son propre domaine avec l’acquisition de 0.40 hectare de vignes et une petite plantation. Récolte et vinification de son premier millésime : 1987 !

 

Jusqu’en 1991, il plantera en moyenne 1,5 ha de vignes chaque année. En 1992, Marylène, son épouse aujourd’hui, a rejoint le domaine pour prendre en charge la gestion quotidienne de l’activité et permettre ainsi à Raphaël de se consacrer à son travail de vigneron : la vigne et la vinification.

 

En 1994, l’engagement avec la cave coopérative ayant cessé, Gérard décide d’arrêter la production des fruits pour s’associer à Raphaël. Le Domaine prend alors une autre dimension, la nécessité d’investir dans un nouveau cuvage pour réceptionner la récolte supplémentaire s’impose.

 

Au fil des années, le domaine se développe pour atteindre actuellement une surface de 26 ha avec les appellations Mâcon Uchizy et Mâcon Chardonnay. Chaque année, 100000 bouteilles sont commercialisées en France, Allemagne, Belgique, Suisse, Royaume-Uni, Pays-Bas, Etats-Unis, Japon…

la passion en héritage...